top of page
METTRE EN OEUVRE
DES PROJETS D'AMORÇAGE RAPIDES ET CONVAINCANTS

LOCALISATION DU SITE

Située sur la côte maritime de la Guinée, Boké s’étend sur une superficie de 334 km². Elle est localisée dans la partie Nord-Ouest de la Guinée appelée Guinée maritime. Le climat est de type tropical humide, avec une moyenne annuelle pluviométrique atteignant 2 675 mm, tandis que le nombre de jours de pluies avoisine les 120 jours annuels.


Proche de la Guinée-Bissau, une route goudronnée permet de parcourir rapidement la distance de 250 kilomètres qui la sépare de Conakry, la capitale de la Guinée. Au niveau régional, une route goudronnée permet de rejoindre en 50 km Kamsar, et des pistes mènent à Sangarédi ou Gaoual. Boké est également traversée par le réseau ferré régional qui relie Sangarédi à Kamsar. La gare de Boké permet de profiter des 135 km de voie ferrée exploitées par la Compagnie de Bauxite de Guinée (CBG). Boké possède un aéroport.

PLAN DIRECTEUR DE LA ZES BOKÉ

hectacre.png

2.000 ha

emplois.png

100.000 emplois

habitants.png

200.000 habitants

electricité.png

200 MW d'électricité

eau.png

27.000 M3 d'eau potable

La zone de départ (1ère phase) se limitera à 300 hectares avec un objectif d’environ 30.000 emplois et 45.000 habitants.

ZES_map.jpg
DJI_0068.JPG

SITUATION SOCIO-ÉCONOMIQUE

L’essentiel des activités économiques pratiquées par cette population tourne autour de l’économie minière et de l’agriculture. L'exploitation minière explique le dynamisme dans les activités de commerces et des services.La région de Boké connaît depuis plus d’une décennie une surconcentration d’investissements directs étrangers dans l’industrie extractive. Ce qui a permis le développement d’infrastructures commerciales de connexion avec les plus grands marchés de consommation du monde : Amérique du Nord, Europe, Chine, EAU.Une aire géographique de 20 km², soit 2.000 hectares, y a été sélectionnée pour développer une ZES - pôle économique et urbain moderne - pouvant générer plus de 100.000 emplois et héberger environ 200.000 habitants. La zone de départ (1ère phase) se limitera à 300 hectares avec un objectif d’environ 30.000 emplois et 45.000 habitants.La population est encore principalement occupée à l'agriculture: plus de 80 % des gens travaillent « aux champs ». Les cultures principales sont le riz, le maïs, l'arachide et le fonio. Le marché de Boké continue d'approvisionner le reste du pays en arachides. La culture de l'acajou, économiquement très rentable, progresse également. Cependant, Boké continue à s'approvisionner pour certains produits à l'extérieur.

PRIORITÉS SECTORIELLES

A court et moyen terme, la promotion des branches d’activités plutôt légères telles que le stockage en vue de la distribution sous régionale, l’assemblage, et le conditionnement, sera privilégiée au démarrage pour l’amorçage du projet. Il s’agit principalement des industries de fourniture d’hydrocarbures, d’équipements miniers et agro-industriels, et de biens de consommation de masse : textile, pièces détachées, informatique, électroménager, etc. Elles sont caractérisées par des délais réduits de mise sur le marché, compte tenu de leur mobilité - sans cesse à la recherche d’avantage comparatifs -, et une forte intensité d’emploi.

Priorités sectorielles.png
bottom of page